Emmanuel Thierry Koumba: Futur député du Canton Ngounié Centrale (US)

Journaliste et Universitaire dans le domaine de la Communication, Emmanuel Thierry Koumba, affectueusement appelé E.T.K, s’érige sur une longue expérience de deux décennies au sein de la Haute Autorité de la Communication – HAC (Ex Conseil National de la Communication). “C’est en âme et conscience que j’ai décidé d’être candidat aux élections législatives de 2018 au Canton Ngounié Centrale pour le compte du parti : UNION et SOLIDARITÉ de Jean De Dieu MOUKAGNI IWANGOU.” Tels sont les premiers mots de la profession de foi publiée hier par E.T.K sur sa plateforme digitale. La rédaction, avant d’en savoir davantage prochainement, publie in extenso son propos. 

Emmanuel Thierry Koumba
Emmanuel Thierry Koumba, Candidat déclaré au Canton Ngounié centrale pour le compte du parti Union & Solidarité

JE SUIS CANDIDAT!

“ENSEMBLE, RECONSTRUISONS LE CANTON NGOUNIE CENTRALE”

C’est en âme et conscience que j’ai décidé d’être candidat aux élections législatives de 2018 au Canton Ngounié Centrale pour le compte du parti : UNION et SOLIDARITE de Jean De Dieu MOUKAGNI IWANGOU. Que de questions, de déclarations, d’ avertissements, d’ encouragements, de silences et de peurs!

En parcourant régulièrement notre canton, je me suis, moi-même, posé les questions suivantes : comment me retenir face à la désolation et à la déception que je vois dans les yeux de nos mamans dans chaque cuisine à Douya, Moulandoufouala et Idoumi? Pourquoi, une femme et une famille ont-ils trahi des habitants aussi simples et faciles à vivre comme je l’entends dans les conversations avec nos papas au corps de garde à Moutassou, Nombakélé et Koumbanou? Pourquoi, n’avaient-ils pas le droit de faire confiance à une certaine famille?

Pourquoi veulent-ils continuer à semer le désespoir que j’ai reconnu dans les mouvements et gestes de nos enfants autour des pseudo lucioles d’ Olam dans certaines cours à Ikolo et Makanda. Comment arrêter 20 ans de souffrance endurée par leurs parents?

Pendant les 20 ans (4 mandats) de règne interminable d’Albertine Maganga Moussavou comme Député de notre canton à l’Assemblée nationale, personne ne m’a vu exercer une quelconque opposition contre elle. Pas même que je me sois associé à elle pour conquérir des électeurs et continuer à abimer ce canton comme c’est le cas actuellement. A cause de ces dommages et pour que cela s’arrête, je suis donc candidat aux élections législatives prochaines en homme libre et déterminé.

Connaissant les intrigues et les chausses trappes dressées souvent sur le chemin de certains enfants du canton par d’autres paraissant plus puissants. Connaissant les intimidations et les humiliations subies par d’autres fils du canton au motif qu’ils leurs doivent des nominations et des promotions, personne n’est capable de prouver que j’ai bénéficié d’une nomination ou d’une promotion par le fait d’appartenir à une écurie politique ou d’avoir soulevé le sac de tel personnalité de ma province. Et comme tout le monde sait que je ne fais jamais ce genre de chose, je suis donc candidat aux élections législatives prochaines en homme neuf et non redevable.

Je suis Journaliste et Universitaire de la communication. Ce qui m’a permis d’accumuler un grand nombre d’informations sur les femmes et les hommes politiques de mon pays; notamment ceux de ma province et de mon canton en particulier. Ceci pourra aussi me permettre de répondre de manière ciblée à la volonté simple de nuire de certains interlocuteurs sur cette page que je propose comme tribune d’échanges constructifs. J’apporte ma modeste contribution dans la formation et l’éducation de mes compatriotes à l’Université Omar Bongo et dans les grandes écoles gabonaises, avec un savoir-faire et un faire-savoir que les apprenants peuvent mieux qualifier. A cause de cela, je suis donc candidat aux élections législatives prochaines en “produit” bien formé.

Depuis 20 ans, je suis haut cadre à la Haute Autorité de la Communication (HAC), ancien Conseil National de la Communication (CNC) où mes états de services sont enviés et à partir d’où de nombreux institutionnels à l’international et sur le plan local ont souvent voulu m’avoir à leurs côtés. Désormais tourné vers cet objectif noble de servir les autres, je suis donc candidat aux élections législatives prochaines en cadre compétent.

Depuis 20 ans, je participe, avec mon association “Ensemble”, à l’amélioration des conditions de vie de mes compatriotes dans le Cinquième arrondissement de Libreville. Cette expérience va être désormais profitable aux populations de mon canton.

Comme je suis donc candidat aux élections législatives prochaines en homme disponible et sous le contrôle de Dieu Tout Puissant, je m’engage à vous entretenir sur cette page en y apportant toutes les informations nécessaires à ce que j’appelle : “La reconstruction du Canton Ngounié Centrale” par ses filles et fils rassemblés et sur moi-même en tant que porteur de projet : qui suis-je? Quelles sont mes origines (famille et clans)? Quels sont mes états de service sur les plans local et international? Avec qui suis-je sur le plan politique? Quels sont mes nombreux soutiens et pourquoi? Quels sont mes moyens financiers pour réussir ce combat? Quels sont mes ambitions? etc.

A bientôt!
_________________

Source : Emmanuel Thierry Koumba – Officiel

241 DDR|La Rédaction

 

 

 

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :