Découvrir le “Made In Gabon Agricole” le 25 juillet prochain à Akanda

Le prochain Marché Agricole et du Made In Gabon d’Akanda se tiendra du 25 Juillet au 01 Août 2018 au Happy Village, à 50 mètres du CHU d’Angondjé. La Rédaction, pour en savoir davantage, s’est entretenue avec M.Olivier NKOGHE, Coordinateur Projet et Responsable au sein de l’ONG IDRC Africa à l’initiative dudit projet. 

Prospectus230Pourriez-vous, pour commencer, vous présenter à nos lecteurs ?

Tout d’abord, je tiens à vous remercier pour l’opportunité que vous nous offrez et l’intérêt que vous accordez aux initiatives locales, en particulier à l’ONG IDRC Africa.

Je suis Olivier NKOGHE, Coordinateur Projet et Responsable de la Cellule SIG de l’ONG IDRC Africa, et exerçant depuis 2011 dans différents secteurs des Sciences Humaines et Sociales.

Notre objectif est d’être un acteur du développement inclusif, afin d’apporter des solutions idoines aux préoccupations des populations gabonaises à travers la mise en place de programmes corroborant avec les orientations stratégiques gouvernementales.

Qui sont les responsables du Marché Agricole d’Akanda ?

Il est important de noter que Le Marché Agricole et du Made In Gabon d’Akanda est une activité initiée par l’ONG IDRC Africa, en partenariat avec la PME INDIGENA FOOD. Ces deux partenaires ont mis en place une équipe de coordination gérée par le Coordonnateur des Programmes de l’ONG IDRC Africa: Hervé OMVA.

Ce dernier dirige une équipe d’une dizaine de personnes avec des rôles bien définis. Et ce, pour la bonne marche de cet événement mensuel. D’ailleurs, nous profitons de la tribune que vous nous offrez pour annoncer d’ores et déjà le prochain Marché Agricole et du Made In Gabon d’Akanda qui se tiendra du 25 Juillet au 01 Août 2018, au Happy Village, à 50 mètres du CHU d’Angondjé.

Quelle est sa particularité ?

Cet espace est en fait pour l’ONG IDRC Africa un rendez-vous d’échanges, de partages, de découvertes, en un mot : un voyage dans nos habitudes alimentaires. C’est aussi une occasion qui permet au grand public de voir, toucher, goûter et acheter des produits Made In Gabon. IDRC Africa, à travers cette tribune, souhaite apporter sa contribution à la diversification et l’innovation de notre économie.

Quels sont les objectifs visés par le Marché à moyen et long termes ?

Le Marché Agricole d’Akanda vise à :

  • Faire la promotion et la valorisation du secteur agricole gabonais en mettant à la disposition du grand public les produits agricoles du Gabon à moindres coûts ;
  • Présenter au public d’Akanda, et de Libreville de manière générale, les opportunités existantes dans le secteur agricole au Gabon;
  • Sensibiliser les jeunes aux métiers agricoles;
  • A terme, le Marché Agricole permettra d’augmenter la demande en produits agricoles: ce qui engendrera un accroissement des surfaces de production et, donc, des quantités produites. Ce qui aura un impact considérable sur les importations des denrées alimentaires;
  • Faire la promotion des savoirs traditionnels.

Quels sont vos produits ? Quels sont leurs prix comparés à ceux déjà proposés par la concurrence ?

En venant au Marché Agricole vous pourrez découvrir des produits issus de l’agriculture vivrière, du maraîchage, de l’élevage, de l’aquaculture, de l’apiculture et de la transformation. Vous découvrirez aussi des activités d’échange de service relatives à l’agriculture, à l’instar de ceux liés à la logistique et au matériel agricole.

Le Marché Agricole ne fixe pas les prix des produits. A ce titre, l’objectif est de présenter les produits des différents exploitants afin que chacun puisse exposer et commercialiser sa marchandise au meilleur prix afin de satisfaire non seulement le consommateur mais aussi le producteur.

Votre initiative bénéficie-t-elle de partenariats, notamment auprès de l’Etat gabonais ?

Le Marché Agricole est organisé par l’ONG IDRC Africa en partenariat avec la PME INDIGENA FOOD. Il était important pour nous de faire montre d’autonomisation en termes d’organisation pour une 1ère édition. Toutefois, avec la deuxième édition qui se profile à l’horizon, nous entamerons des démarches afin de solliciter l’appui de partenaires publics et privés. Nous restons ouverts aux différentes formes de propositions.

Votre mot de fin

Avec toutes les mesures gouvernementales qui sont prises afin de redynamiser et de diversifier l’économie, nous pensons que le secteur agricole est une puissante piste de solution dans la mise en place de politiques stratégiques et de revalorisation économique. C’est à ce titre que nous interpellons les pouvoirs publics, les partenaires techniques et financiers, les populations gabonaises à s’investir pleinement dans le processus de développement économique et social à travers le secteur agricole. Nous restons disponibles pour contribuer en termes de force de proposition au développement du secteur agricole au Gabon.

La Rédaction vous remercie.

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :