Législatives à Mouila : Le Bantou renoue et renforce ses liens avec la base

Le weekend écoulé a marqué les molviloises et molvilois par la visite de proximité initiée par Jean De Dieu Moukagni-Iwangou : Président du Parti Union & Solidarité. Une reprise de contact avec la base qui a confirmé l’ambition de sa candidature pour le compte des futures élections législatives au premier arrondissement de la commune de Mouila. 

Moukagni et les chefs 2
MOUKAGNI-IWANGOU, Président du Parti “Union & Solidarité”, visitant les populations de la Commune de Mouila.

La Commune a eu écho du passage du “Bantou” dans la ville de Mouila. Parce que candidat déclaré pour le siège du premier arrondissement, les habitants de cet espace géographique, de Diouronda à Motoboko, en passant par Moukoundza, ont pu recevoir leur fils qui a clairement exposé sur les mobiles de son ambition.

En effet, depuis quelques années au niveau de Libreville, Capitale politique et administrative du pays, le débat politique n’a de cesse de se cristalliser autour des initiatives de l’Homme originaire d’Idoumi. Un sage de ce village se confiera à notre rédaction en ces termes :

Jeunes gens, Idoumi signifie “ce qui se répand comme une aura”.

Une description qui caractérise bien Moukagni-Iwangou. Dans un sens ou l’autre, l’Homme se répand par ses actes politiques. Compris par certains, incompris des autres, mais toujours en cohérence avec lui-même et sa base politique. C’est d’ailleurs ce soutien constant qui fait le témoignage de la majorité confortable du Parti US ayant soutenu son entrée au gouvernement dans un contexte politique et exceptionnel d’une Assemblée Nationale devenue inexistante.

Celui qui écrit de sa main la loi sur la Biométrie ; qui a dirigé le Front Uni de l’Opposition avec brio par la qualité de ses initiatives et productions ; celui qui, avec le Vénérable Sénateur Jean Christophe Owono Nguema, a publiquement émis des réserves quant à la dernière modification de la Constitution ; celui qui a saisi la Cour Constitutionnelle en vue de contester l’ordonnance qui portait le nombre de députés à 143 (en violation de certains principes dont l’égalité des citoyens face au suffrage) a souligné, auprès de ses compatriotes de Mouila, l’urgente nécessité de poursuivre désormais tous ces débats au sein même de l’Assemblée Nationale.

Moukagni et les chefs
Le Président de l’US en présence de l’un des nombreux Chefs locaux rencontrés lors de son périple.

Le Président de l’US a invité les militants et sympathisants à participer à toutes les opérations électorales concourant à l’objectif de son arrivée prochaine au sein de l’Assemblée Nationale. Alors qu’il rappelait l’ouverture de la révision des listes électorales depuis quelques jours.

Une reprise de contact avec la base qui n’aura donc été que la première d’une longue série selon le plus célèbre des Bantou du Gabon.

La Rédaction @gabondroitsdereponse

One thought on “Législatives à Mouila : Le Bantou renoue et renforce ses liens avec la base

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :