#DroitDeRéponse: La Fille de Mathieu Koumba osera-t-elle passer au JT de 20H pour défendre son Père ?

Depuis que le Directeur Général de Gabon Télévision est passé sur les ondes de “sa chaîne” présenter des excuses au Président de la République, sans manquer de sanctionner la journaliste auteure du lapsus annonçant  la mort du Chef de l’Etat, les réactions n’ont cessé de fuser.  D’abord, la remise au goût du jour d’une bourde que lui-même, Mathieu Koumba, commettait en mars 2012 en déclarant fièrement au direct du journal télévisé que la communauté scientifique, pour qualifier la molécule de l’eau, prononçait un hypothétique “Hache Vin” ou “H20”, comme nous l’écrivions ici dernièrement.

L’EFFET BOOMERANG

Durant les heures qui ont suivi, les internautes n’ont pas été avares d’interprétations. Les unes plus ingénieuses que d’autres pour exprimer leur étonnement face à ce qui aurait dû être lu “H deux O”. Soit: la molécule d’eau formée d’un atome d’oxygène relié à deux atomes d’hydrogène. On la note H2O (H pour atome d’hydrogène et O pour atome d’oxygène).

Les montages photos rivalisent de moqueries pour honorer celui qui sanctionnait hier un simple lapsus. Pourquoi ? Par excès de zèle pour plaire à son autorité de nomination et garder son poste ? Une simple recherche sur le réseau internet dont est certainement doté le bâtiment de Gabon Télévision aurait permis de découvrir des précédents. En France et aux USA notamment avec les noms de François Hollande et Barack Obama. Sans que cela n’entraîne quelque conséquence grave alors que les journalistes ont su rattraper leur bourde. On passe la séquence au Zapping ou sous la rubrique “bêtisier” et la vie continue.

Sinon, quel message lance-t-on à la jeune génération de journalistes qui se retrouve souvent confrontée à la crainte des aléas du direct ? Quel message avec autant de sévérité inutile ? Où est la solidarité journalistique ? Parce que la responsabilité sur un plateau de télé n’est pas loin d’être collective !

QUI POUR SAUVER LE SOLDAT KOUMBA ?

Sa fille, évidemment ! En tout cas, c’est l’impression qu’elle pensait donner dans une bande audio qui dévoile tout son talent d’avocate.

Lien vers la bande audio

NOTRE DROIT DE RÉPONSE A LA FILLE DE KOUMBA

Vu votre niveau de langue, nous avons dû réécrire ce droit de réponse pour essayer de l’adapter au destinataire. Nous ne savons pas si vous avez entendu parler d’un certain Chateaubriand – en vérité, on aurait préféré une citation en langue gabonaise, mais saisissons l’occasion pour apprendre de nouvelles choses – qui disait:

“Il y a des moments dans la vie où il faut être économe de son mépris vu le grand nombre de nécessiteux.” C’est fou comment il a anticipé sur votre cas.

Aussi, pour rester fidèle à cette pensée, nous n’allons pas renvoyer des injures. Simplement vous inviter à passer au Journal Télévisé de 20 Heures pour défendre votre Père. C’est sur ce plateau que la polémique est née. Que toutes les polémiques sont nées. Parce que nous trouvons votre argumentaire très pertinent. Il faut bien le partager avec tous les téléspectateurs du monde entier afin que ceux qui ont dit “bête comme un gabonais” en Amérique observent notre évolution. Solidarité citoyenne et chauvinisme réclamé obligent.

Qui sera le journaliste pendant que vous serez l’invitée du JT ? Demandez des précisions au Directeur Général de Gabon Télévision. Pardi !

D’avance, nous résumons ici les probables et pertinentes questions auxquelles vous serez confrontée. Préparez donc vos réponses. C’est tout ce que nous demandons simplement :

  • Quels ou qui sont les scientifiques qui affirment les propos de votre Père ? Leurs noms, nationalités et les adresses de leurs centres de recherche;
  • Votre Père se tromperait parce qu’il n’est pas scientifique. Bien. Wivine qu’il a sanctionnée est-elle agent d’état-civil ou agent municipal pour attribuer le bon patronyme ?
  • Vous nous demandez de considérer le lapsus de sieur votre Père comme celui de la journaliste… Parallélisme des formes oblige ? Qui a donc suspendu Mathieu Koumba en mars 2012 quand il fit sa bourde ? Il paraît que nous sommes à l’ère de l’égalité des chances;
  • Vous parlez de nos parents qui ne sont pas célèbres comme votre Père, d’où notre acharnement. Bien. Savez-vous au moins qu’on est souvent “Tristement Célèbre” ? Serait-ce modestement le cas de votre Père actuellement ? Confondez-vous “célébrité” et “notoriété”? Si oui, cela pourrait-il nous étonner ?

Nous avons promis de rester courtois. Autrement, on aurait pu vous traiter de con(ne) ! Mais nous ne pouvons pas  ! Comme dirait Frédéric Dard que vous connaissez bien sans doute, cela n’aurait pas été un outrage mais un diagnostic. Un constat.

En attendant votre passage au JT de 20 Heures pour défendre votre Père dont personne ne parle pourtant ici sur internet… Parce que nous interpellions plutôt ce Journaliste qui est simplement une personnalité publique ! Nuance.

Pardi !

Meboon

Laisser un commentaire

%d blogueurs aiment cette page :